Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire urbaine

2007/1 (n° 18)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire urbaine

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 97 - 123 Article suivant

Résumé

Français

Cet article expose les circonstances entourant le développement des réseaux de distribution et d’évacuation de l’eau dans la région métropolitaine de Montréal, à partir des dernières décennies du XIXe siècle jusqu’au début des années 1980. Comment perçoit-on l’eau dans une région urbaine où sa présence domine? Comment l’utilise-t-on et y donne-t-on accès? À partir d’une analyse des rapports sociopolitiques qui ont conditionné les modalités de gestion de la ressource à l’échelle métropolitaine, nous nous attardons à certains des enjeux environnementaux soulevés dans des milieux différenciés en tenant compte des problèmes qui sont posés en amont (l’approvisionnement) comme en aval (les rejets). Il est démontré que les décisions sociopolitiques relatives aux ouvrages de traitement de l’eau potable et des eaux usées ont tout autant constitué un facteur de division que de regroupement des acteurs locaux.

English

A plentiful and inexhaustible resource? Urbanization and water management in the Montreal region in the 19th and 20th centuries This paper examines the conditions surrounding the development of water distribution and wastewater evacuation and treatment installations in the Montréal metropolitan area between the last decades of the nineteenth century and the early 1980s. How was water perceived in an urban region where it is ubiquitous? How was water used and made accessible? By analysing the social and political relationships that have influenced the ways in which water was managed at the metropolitan level, we highlight some of the environmental issues raised by looking at how problems emerged differently in upstream (water provision) and downstream (wastewater evacuation) communities. Our analysis suggests that the decisions surrounding the drinking water and wastewater systems have acted both as divisive and cohesive forces among local actors.

Plan de l'article

  1. 1870-1910 : amener et évacuer l’eau
    1. « PLACER L’AVENIR DE L’AQUEDUC SUR DES BASES SOLIDES ET DURABLES »
    2. RACCORDER LA SPHÈRE PUBLIQUE À LA SPHÈRE PRIVÉE
    3. « GARANTIR CONTRE LES DANGERS DU FEU, ENCOURAGER LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES BÂTISSES... AIDER À L’ÉTABLISSEMENT ET AU FONCTIONNEMENT DES MANUFACTURES »
    4. « LE SAINT-LAURENT, UN MOYEN SIMPLE ET PEU COÛTEUX DE DISPOSER DE SES VIDANGES »
  2. 1910-1950 : fournir une eau de qualité, harmoniser les services offerts
    1. « UNE EAU PURE ET UNE PROTECTION EFfiCACE CONTRE L’INCENDIE... DEUX ÉLÉMENTS ESSENTIELS POUR LA PROSPÉRITÉ D’UNE MUNICIPALITÉ »
    2. DANS LES VILLES DE BANLIEUE
    3. LE DÉVELOPPEMENT DE L’EMPRISE DE MONTRÉAL SUR LA GESTION DE L’EAU
  3. 1950-1980 : la difficile collaboration inter-municipale
    1. L’EAU POTABLE : ACCROISSEMENT DE L’OFFRE ET DE LA DEMANDE ET MAINTIEN DE LA FRAGMENTATION DES RÉSEAUX. « COURIR EN AVANT DES BESOINS »
    2. LES EAUX USÉES : LA CRISE DE LA POLLUTION

Accéder à cet article
© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...