CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

Être un homme âgé atteint d’un cancer à issue fatale est une expérience qui suscite souvent des réflexions existentielles au cœur desquelles les questions portant sur la finitude, l’identité, le sens de la vie et de la mort sont nombreuses et parfois angoissantes [1]. Être confronté à une maladie incurable et à sa propre finitude dans une fenêtre temporelle plus ou moins brève peut entraîner des bienfaits, mais aussi son lot de souffrances psychologiques. Si des études médicales explorent la pathologie du cancer et ses particularités chez les hommes âgés, les études sur les souffrances psychologiques reliées à cette réalité sont beaucoup plus rares [2].
Pourtant, avec l’avancée en âge, les probabilités d’être atteint d’un cancer augmentent significativement [3, 4]. Ainsi, dans les pays où l’on observe un vieillissement de la population, le nombre d’hommes âgés atteints d’un cancer incurable est important et, vraisemblablement, appelé à s’accroître dans les prochaines années [4]. Mais quelles sont les souffrances psychologiques vécues par ces hommes ? La réponse à cette question reste en suspens.
La souffrance est pourtant au cœur de diverses politiques sur les soins de fin de vie, et notamment celles qui ont été adoptées au Canada. Emboîtant le pas à divers pays qui ont légalisé l’euthanasie, le Canada a tout récemment, soit en juin 2016, adopté la loi C-14 qui légalise et balise l’aide médicale à mourir, ou ce qu’on appelle parfois, dans d’autres législations, l’euthanasie…

Français

Lorsque l’expérience du vieillissement se conjugue aux réalités d’être atteint d’un cancer incurable, plusieurs souffrances psychologiques peuvent être vécues. Si des études médicales explorent la pathologie du cancer et ses particularités chez les hommes âgés, les études sur les souffrances psychologiques reliées à cette réalité sont beaucoup plus rares. Pour mieux accompagner les hommes âgés atteints d’un cancer incurable, nous avons réalisé une recherche qualitative intitulée : « Mieux comprendre la souffrance psychologique des hommes âgés atteints d’un cancer incurable afin de mieux les soutenir : le point de vue des professionnels ». Dans cette recherche, 5 groupes de discussion furent réalisés avec 27 intervenants œuvrant auprès d’hommes âgés atteints d’un cancer incurable. Une analyse thématique fut effectuée avec ces données.
Les résultats obtenus dévoilent que les intervenants rapportent diverses formes de souffrances psychologiques vécues par les hommes âgés atteints d’un cancer incurable : les souffrances liées à la perte du rôle de pourvoyeur, celles liées à la perte de rôles familiaux et les souffrances liées au sentiment d’être un fardeau pour l’entourage. Enfin, nous avons repéré différentes stratégies que les intervenants ont observées chez ces hommes pour faire face à ces souffrances.

English

Grief and relationships with others: comments by participants on the suffering of elderly men with incurable cancer

When the ageing experience is combined with the reality of suffering from incurable cancer, it can lead to different kinds of psychological suffering. If medical research is exploring the pathology of cancer and its specificities to elderly men, research into the psychological suffering in these cases is much rarer. To better accompany elderly men suffering from incurable cancer, we carried out a qualitative survey entitled: “How to better understand the psychological suffering of elderly men with incurable cancer in order to give them better support: the professionals’ point of view”. In this survey, five discussion groups were formed composed of 27 participants working with elderly men suffering from incurable cancer.
This data was used for thematic analysis. The results obtained revealed that the participants report different forms of psychological suffering in elderly men with incurable cancer. The suffering is related to the loss of role of provider, the loss of roles in the family and the feeling of being a burden on the family. Finally, we have identified different coping strategies that the participants have seen these men use.

Valérie Bourgeois-Guérin
Professeure, Département de Psychologie
Université du Québec à Montréal, Canada
Isabelle Van Pevenage
Phd. Sociologie, Chercheure d’établissement
Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale
CLSC René-Cassin, Côte Saint-Luc (Québec), Canada
Patrick Durivage
M.Sc. travail social
Travailleur social et coordonnateur de la pratique de pointe « Soins palliatifs communautaires pour les aînés à domicile »
Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale
CLSC René-Cassin, Côte Saint-Luc (Québec), Canada
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
cet article est en accès conditionnel
Acheter ce numéro 25,00€ 38 pages, format papier + électronique
(HTML et PDF)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 3,00€ 8 pages, format électronique
(HTML et PDF)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Abonné(e) à la revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 27/03/2018
https://doi.org/10.3917/inka.181.0015
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Médecine & Hygiène © Médecine & Hygiène. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...