CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

L’innovation frugale est un concept très récent défini comme « une solution innovatrice, improvisée, née de l’ingéniosité et de l’intelligence » (Radjou et al., p. 23). Bien que provenant des pays émergents, l’innovation frugale prend tout son sens dans un contexte de crise, au point d’intéresser même des entreprises multinationales.
Si de très nombreux travaux concernant l’innovation existent depuis des temps immémoriaux, l’innovateur en revanche, n’a pas suscité le même engouement. Ce dernier a connu la même évolution que celle de l’innovation. En effet, passant d’une connotation très péjorative à un piédestal, il est aujourd’hui souvent assimilé à la figure héroïque de l’entrepreneur-innovateur chère à Schumpeter ou associé à la firme innovante. En effet, alors que l’innovation porte aujourd’hui l’espoir d’un renouveau économique en période de crise, l’innovateur devient une « figure renaissante » de l’économie (Behu, 2012). Le profil-type de l’innovateur – ou son ADN – est exploré, mais avant tout à travers les innovateurs de génie starifiés tels les fondateurs de Google, Apple ou encore Amazon (Christensen, Dyer, Gregersen, 2013). Ces études montrent un innovateur perçu comme une personne sachant identifier les problèmes, s’appuyant sur ses expériences antérieures pour réaliser des sortes de bricolage, ayant souvent des certitudes bien ancrées l’aidant à aller au bout de ses ambitions (Guichard, Servel, 2006), étant plus à l’aise en fonctionnant de façon autonome plutôt qu’en devant respecter une hiérarchie, et enfin, étant capable, au besoin, de mettre sa sensibilité en sommeil (Johnso…

Français

Combinant ingéniosité, simplicité et jugée responsable d’un point de vue social et environnemental, l’innovation frugale est perçue comme un retour aux sources favorisant la croissance économique. Si les innovateurs frugaux présentent certaines caractéristiques communes aux innovateurs classiques, d’autres leur sont spécifiques comme l’intelligence intuitive ou le fait d’ancrer l’activité localement. Cet article pose la question de la similitude entre le profil de l’innovateur frugal et celui des femmes innovatrices. Ces dernières ne sont à l’origine que de 8 % des entreprises innovantes en France. Si ce fait est en partie attribuable aux stéréotypes de genre, il est probable que les femmes s’autocensurent également. Cet article a pour objectif d’étudier l’esprit frugal sous un prisme genré dans la littérature, ainsi qu’à travers le récit de vie de quatre femmes innovatrices. Cette recherche consiste à proposer que le profil de l’innovateur frugal permettrait à davantage de femmes de se sentir concernées par l’innovation.
Codes JEL : O31, O32

Mots-clés

  • innovateur frugal
  • femme innovatrice
  • récit de vie
  • intuition
  • ancrage local
Sophia Belghiti-Mahut
CORHIS-Université Montpellier 3
Anne-Laurence Lafont
MRM-Université de Montpellier
Angélique Rodhain
MRM-Université de Montpellier
Florence Rodhain
MRM-Université de Montpellier
Leïla Temri
Montpellier SupAgro-UMR 1110 MOISA
Ouidad Yousfi
MRM-Université de Montpellier
Il vous reste à lire 97 % de cet article. La suite est en accès conditionnel.
Acheter le numéro À partir de 18,00€ 220 pages, électronique uniquement
HTML et PDF (par article)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 5,00€ 25 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 23/09/2016
https://doi.org/10.3917/inno.051.0069
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour De Boeck Supérieur © De Boeck Supérieur. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...