CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Winnicott a souvent fait référence à la notion de « capacité d’être seul » (2006, p. 76) dans ses écrits. Il faut dire qu’elle constitue à ses yeux, une étape significative dans le développement du sujet. C’est une sorte de préalable essentiel pour envisager l’autonomie. D’après lui, l’acquisition de cette aptitude a surtout lieu pendant la période de l’enfance – à un moment où le tout petit peut favorablement expérimenter la solitude en présence de sa mère. Il s’agit d’un processus lent et complexe, qui nécessite des conditions particulières. En effet, on ne peut pas dire que l’apprentissage de cette capacité soit toujours facile comme je le constate chaque jour dans le cadre de ma pratique professionnelle.
Éducateur spécialisé de formation, j’interviens depuis plusieurs années dans un Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) qui accueille des adolescents en grande difficulté. Ces jeunes que l’on dit porteurs de « troubles du comportement et de la personnalité » présentent des profils et des problématiques variés. Je rencontre auprès d’eux toutes sortes de situations auxquelles je dois m’adapter et trouver des solutions. Pour y parvenir, il me faut sans cesse, inventer et réinventer les contours de ma pratique afin de rester efficient. Toutefois, malgré cette démarche, l’accompagnement de certains adolescents reste difficile. Je peux à ce titre, citer deux exemples : Yohann et Anthony.
Yohann est arrivé dans l’établissement en septembre 2014, à l’âge de 12 ans…

Français

Entre théorie et pratique clinique, ce texte propose de réfléchir sur la question du développement de la capacité d’être seul chez certains adolescents en difficulté. L’auteur, éducateur spécialisé, tente successivement, d’identifier les difficultés et les contraintes qui menacent l’émergence de cette aptitude, tout en soulignant son importance dans le processus d’autonomisation du sujet.

Mots-clés

  • Capacité d’être seul
  • relation mère/enfant
  • troubles du comportement
  • solitude
English

A troubled teenager's capacity of learningto be alone. A theory tested against private hospitals

Summary: Between theory and clinical practice, this text asks us to think about developing the capacity to be alone for certain troubled teenagers. The author, a specialized educator, tries successively, to identify the difficulties and the constraints which threaten the emergence of this capacity, while underlining its importance in the process of empowerment of the subject.

Keywords

  • Capacity to be alone
  • relation mother/child
  • behavior disorders
  • solitude
Sébastien Fournier
Éducateur spécialisé, Étudiant en Master Philosophie et psychanalyse à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Membre du comité de lecture de la revue.
Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire
cet article est en accès conditionnel
Acheter cet article 3,00€ 10 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à cette revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 29/11/2017
https://doi.org/10.3917/graph.060.0117
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Champ social © Champ social. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...