Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Maghreb - Machrek

2014/2 (N° 220)

  • Pages : 132
  • ISBN : 9782747223997
  • DOI : 10.3917/machr.220.0011
  • Éditeur : ESKA

ALERTES EMAIL - REVUE Maghreb - Machrek

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 11 - 33 Article suivant

Résumé

Français

Suite au percement du canal de Suez à la fin du XIXe siècle, la Méditerranée devient un carrefour maritime majeur entre Europe, Asie et Afrique. La région portuaire connait dès lors un développement rapide et extraverti qui s’est accéléré ces dernières décennies, sous l’effet d’une nouvelle étape de la mondialisation. La participation des pays du Sud à cette économie mondialisée est le signe d’évolutions profondes que nous proposons d’aborder, d’une part à travers l’étude des réseaux maritimes et portuaires, et d’autre part à travers une réflexion plus conceptuelle sur l’intégration régionale et l’enracinement territorial des processus mondialisés.

English

Economic integration of the Mediterranean through maritime and port networks Following the opening of the Suez Canal in the late nineteenth century, the Mediterranean became a major crossroads between Europe, Asia, and Africa. This port region went through a rapid and exogenous development that accelerated in the recent decades, fostered by globalisation trends. How southern countries take part in these dynamics is the main focus of this research as it underlines profound evolutions both in terms of port system evolution and maritime network patterns. This study also proposes a more conceptual reflection about regional integration and the territorial embedding of global phenomena.

Plan de l'article

  1. Une région portuaire au carrefour des échanges mondialisés
    1. Une mer de nouveau convoitée
    2. Les hubs méditerranéens
  2. De la région portuaire à la région maritime
    1. Propriétés des réseaux maritimes régionaux
    2. Dynamiques réticulaires et liens régionaux
  3. L’enracinement territorial des échanges mondialisés
  4. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info