Accueil Revue Numéro Article

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/1 (n° 13)

  • Pages : 276
  • ISBN : 9782749216447
  • DOI : 10.3917/nrp.013.0007
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 7 - 7 Article suivant
1

Nous apprenons, avec tristesse, le décès du docteur André Green, membre du comité scientifique de notre revue, survenu le 22 janvier 2012.

2

André Green était l’un des psychanalystes français les plus éminents dont l’audience s’étendait largement au-delà de notre territoire. Membre titulaire de la Société psychanalytique de Paris (spp) dont il avait exercé la présidence, ancien directeur de l’Institut de psychanalyse de Paris et ancien vice-président de l’Association psychanalytique internationale (ipa), il était aussi membre d’honneur de la British Psychoanalytic Society, membre de l’Académie des sciences humaines de Moscou, ancien professeur à la faculté de psychologie de Buenos-Aires et à l’University College de Londres.

3

De son œuvre immense, il convient de souligner ses recherches sur la pulsion de mort, le travail du négatif, la tiercéité, les États-limites. Tout en s’appuyant sur une métapsychologie rigoureuse, André Green avait intégré les apports des postfreudiens, particulièrement ceux de Winnicott dont il avait contribué à faire connaître l’œuvre en France.

4

Auprès de nous, il avait été un fidèle compagnon, en dépit de ses nombreuses occupations, nous suivant chez érès lorsque nous avons décidé de quitter la Revue internationale de psychosociologie. Son engagement comme analyste des faits de culture et de l’évolution de la société, sa curiosité souvent polémique pour les disciplines voisines (comme les neurosciences) resteront également pour nous comme le témoignage d’un esprit éclairé et toujours vivant.


Pages 7 - 7 Article suivant
© 2010-2017 Cairn.info