Accueil Revue Numéro

Présentation

L’intrication « sexe et société » traverse l’actualité dans ses institutions : famille, mariage, filiation, parentalité, école, église, entreprise, partis politiques. Le genre, comme système de représentation sociale du masculin et du féminin, fait de la différence anatomique des sexes le marqueur selon lequel une société ordonne et hiérarchise ce que l’on est censé être ou faire afin d’être reconnu en tant qu’homme ou femme dans les étapes de la vie et les domaines d’expérience, assignant rôles et formes autorisées comme faits de nature, et stigmatisant ceux qui adoptent une sexualité ou des modes de vie non conformes. Dans une perspective psychosociale, la question se pose dans les termes de la subjectivité et dans ceux des systèmes sociaux, voire du discours de la science « marqué » par le genre, qui relèvent de l’indivision conflictuelle entre nature et culture. Les auteurs interrogent la place assignée aux sexes et particulièrement celle faite aux femmes non seulement dans leur sexualité mais dans la vie sociale et professionnelle, en termes de pouvoir et de travail. Cela concerne la formation, l’intervention, l’analyse des représentations et des assignations dans les pratiques les relations et les fonctions, terrains sur lesquels se mesurent biologie, religion, psychanalyse et sciences sociales. Comment les psychosociologues, eux-mêmes traversés par ces questions, prennent-ils part au débat social qui met en question les représentations et les relations dans leurs traditions les plus ancrées ?


Sommaire

Le genre, représentations et réalités

Page 7 à 15

Introduction

Page 17 à 29

La psychanalyse est-elle un féminisme manqué ?

Page 31 à 44

Les « crises de nerfs » des ouvrières en France... dans les années 1968 : politisation d'une manifestation genrée de souffrance individuelle ?

Page 45 à 58

Surveillantes dans les prisons pour hommes : entre indifférenciation des sexes et réitérations des stéréotypes sexués

Page 59 à 67

Une recherche auprès d'une unité de protection de l'enfance au Brésil : un renoncement à l'« éthos guerrier » ?

Page 69 à 82

Le genre et la mixité en formation d'éducateur(e) de jeunes enfants

Page 83 à 95

Les masculinités au travail : l'idéal viril en question

Page 97 à 108

Homme et sage-femme : un choix, une pratique, une construction identitaire

Le genre, représentations et réalités

Page 109 à 120

Genre gay et souffrance identitaire : le phénomène slam

Page 121 à 133

Psychologie scientifique, psychanalyse et politique des sexualités. La psychologie queer anglo-saxonne, un dépaysement épistémologique

Page 135 à 150

Identités hétéronormées à l'école : catégorisations contraintes et jeux interstitiels

Page 151 à 165

Insultes en tous genres : construction identitaire et socialisation des adolescents à l'école

Entretiens

Page 167 à 176

La valence différentielle des sexes, création de l'esprit humain archaïque

Page 177 à 187

Masculin/féminin : le changement dans la matérialité des corps

Hommages

Page 189 à 189

À Michel Armellino

Page 191 à 192

À Ophélia Avron

Études

Page 193 à 205

Aspects du scientisme dans l'article « Émotion » (Paul Fraisse). Essai d'analyse rhétorique de cinq phrases introductives

Comptes rendus d'ouvrages

Page 207 à 230

Comptes rendus d'ouvrages

Fiche technique

Nouvelle revue de psychosociologie 2014/1 (n° 17). 232 pages.
ISSN : 1951-9532
ISSN en ligne : 1961-8697
ISBN : 9782749241265
Lien : <http://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-de-psychosociologie-2014-1.htm>

Télécharger au format RefMan/RIS (ZOTERO)
Télécharger au format ENW (ENDNOTE)
Exporter vers REFWORKS

© 2010-2017 Cairn.info