Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2016/1 (N° 21)

  • Pages : 200
  • ISBN : 9782749250724
  • DOI : 10.3917/nrp.021.0063
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 63 - 74 Article suivant

Résumé

Français

Un projet d’ouverture d’une salle de consommation à moindre risque est en 2015 en cours d’élaboration à Strasbourg, porté par l’association Ithaque. L’auteure, chercheure en sociologie, a assisté aux différentes réunions de préparation du projet. À travers l’exercice d’une redéfinition collective des missions attendues d’une telle salle se dessinent les contours de la logique de réduction des risques telle qu’elle est appliquée en France. L’ouverture de la salle au sein d’un hôpital est un indice de l’importance de la médicalisation de la prise en charge des usagers de drogues. Si la création de ce nouveau dispositif, en France, est une avancée majeure en termes de santé publique, le développement de nouvelles manières de penser la prise en charge et l’accompagnement, à travers la valorisation de l’expertise de l’expérience des usagers, semble toujours en suspens.

Mots-clés

  • Salles de consommation à moindre risque
  • réduction des risques
  • drogues
  • expertise de l’expérience
  • addiction

English

This article deals with the issues raised by the opening of a consumption room in the city of Strasbourg. The association Ithaque promotes the project and has invited us, as a sociology researcher, to participate in the different meetings. Collective discussions about the objectives of such a place have helped to define the boundaries of the harm reduction rationale, as it is applied in France. The room will open in a hospital, which symbolises the medicalization of care for drug users. The creation of such facility, in France, is a major step forward in terms of public health. But it keeps open the question of the involvement of the users and the valorisation of their experiential knowledge which should be useful to develop different ways of thinking about the creation of new drug support services.

Keywords

  • Consumption rooms
  • harm reduction
  • drugs
  • experiential knowledge
  • addiction

Plan de l'article

  1. Méthodologie
  2. Ouverture de salles de consommation à moindre risque : un bref état des lieux
  3. Les expériences européennes comme exemples
  4. Ouverture de la salle dans l’enceinte de l’hôpital : l’enjeu d’une réappropriation par les usagers
  5. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback