CAIRN.INFO : Matières à réflexion

À l’instar de plusieurs contributions à ce dossier de la revue Participations consacré aux pétitions en ligne, le matériau empirique principal sur lequel repose le présent article réside dans une base de données servant de backend au site lapetition.be, dont les caractéristiques, potentialités et limites ont été exposées par ailleurs (Contamin, Léonard, Soubiran, 2017) et sont résumées en introduction de ce dossier. Cette base de données a été confiée sous forme anonymisée au consortium de recherche « APPEL ».
Pour faire parler ces données singulières, nous avons choisi de nous pencher sur les mobilisations portant sur un enjeu de politique publique particulier : la régulation du trafic aérien au-dessus de Bruxelles et de sa périphérie, en provenance ou à destination de Brussels Airport. Parmi les pétitions postées sur le site lapetition.be, deux parmi les plus signées, datant chacune de février 2014, concernent en effet le survol de Bruxelles par les avions. La pétition no 14184 intitulée « STOP-au-survol-aerien-de-Watermael-Boitsfort », initiée par la commune de Watermael-Boitsfort, a récolté un peu plus de 2 500 signatures. La pétition no 14178, fondatrice du mouvement Pas question !, intitulée « Pour une solution durable au survol de Bruxelles, contre le plan de dispersion », en a récolté quant à elle plus de 20 000 – en faisant la douzième pétition la plus signée sur le site et celle ayant donné lieu au plus grand nombre de commentaires (3 412).
Notre questionnement premier a consisté à nous demander ce qui faisait que ces pétitions-là ont connu un tel succès, à la fois en termes de nombre de signatures récoltées et au regard de la réalisation de leur revendication visant à fair…

Français

Alors que la digitalisation semble de nature à intensifier considérablement les pratiques pétitionnaires, peu d’études systématiques ont été consacrées aux e-pétitions. Basé principalement sur des données individuelles issues d’un site belge francophone de pétitions en ligne, cet article analyse la propension différenciée à l’engagement politique au travers de pétitions portant sur un enjeu spécifique : le survol de Bruxelles par les avions. Il conclut que c’est l’exposition aux nuisances environnementales et davantage encore la dotation en ressources qui expliquent les dynamiques e-pétitionnaires, nuançant ainsi la thèse de la mobilisation. Toutefois, la politisation induite permettrait parfois à l’engagement de survivre à la disparition de la nuisance et de l’intérêt « direct » des acteurs ayant mis un « pied dans la porte ».

  • e-pétitions
  • pétitionnement
  • participation politique
  • mobilisations en ligne
  • mobilisations hors ligne
  • NIMBY
  • not in my backyard
  • nuisances aériennes
Jean-Gabriel Contamin
Jean-Gabriel Contamin est professeur de science politique à l’Université de Lille et doyen de la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Lille. Spécialiste de l’étude des mobilisations collectives, des méthodes des sciences sociales mais aussi de l’analyse des usages sociaux du droit, il a consacré ses travaux doctoraux à l’étude du pétitionnement, dont sont issues plusieurs publications (dans Genèses, Politix…), dont la notice « Petitions » dans la Blackwell Encyclopedia of Social and Political Movements (Wiley-Blackwell, Oxford). Il est l’initiateur du projet ANR APPEL (pour « Analyse Pluridisciplinaire du Pétitionnement En Ligne »), qui a rassemblé des politistes, sociologues, juristes, spécialistes des sciences du langage et informaticiens, de France, Belgique et du Royaume-Uni, pour étudier l’e-pétitionnement et ses usages, et dont sont issues plusieurs publications de ce dossier.
Thomas Léonard
Thomas Léonard est chercheur en sociologie et en science politique à l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ). Ses recherches portent sur la sociologie du droit et de la justice, ainsi que sur les usages sociaux des nouvelles technologies et du numérique. Il est l’auteur de plusieurs publications relatives à l’analyse des inégalités en justice, et coauteur du récent rapport de recherche Outils de “justice prédictive”. Enjeux et cartographie sociologique des professionnels concernés, réalisé pour la Mission Droit & Justice.
Olivier Paye
Olivier Paye est docteur en sciences politiques de l’Université Libre de Bruxelles et professeur depuis 2001 à l’Université Saint-Louis–Bruxelles où il a fondé le Centre de recherche en science politique (CReSPo) qu’il a dirigé jusqu’en 2010. Ses domaines d’étude privilégiés concernent la sociologie politique du droit et de la famille, la gouvernance, les politiques publiques et la participation politique. Coauteur en 2014 de l’ouvrage Fondements de science politique (De Boeck), il est copromoteur et coordinateur des équipes belges associées au projet de recherche APPEL (pour « Analyse Pluridisciplinaire du Pétitionnement En Ligne ») financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) française.
Thomas Soubiran
Thomas Soubiran est ingénieur d’études CNRS en production et analyse de données au laboratoire CERAPS (Centre de recherches administratives, politiques et sociales) de l’Université de Lille (UMR 8026).
Camille Kelbel
Camille Kelbel est enseignante-chercheuse à l’European School of Political and Social Sciences (ESPOL) de l’Institut catholique de Lille et directrice pédagogique de l’école. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences politiques et sociales de l’Université Libre de Bruxelles (Belgique), où sa thèse a porté sur les processus de sélection des candidats aux élections européennes. Ses recherches s’intéressent plus généralement aux comportements politiques, aux questions de représentation, aux partis politiques, ainsi qu’aux processus de décision au niveau européen. Elle travaille actuellement dans le cadre du projet Horizon 2020 RECONNECT.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Il vous reste à lire 98 % de cet article.
Acheter le numéro À partir de 18,75€ 250 pages, papier et/ou électronique add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 5,00€ 44 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
S'abonner à cette revue link Via la page revue
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 25/05/2021
https://doi.org/10.3917/parti.028.0081
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour De Boeck Supérieur © De Boeck Supérieur. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...