CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

C’est dans une volonté de concilier théorie, d’une part, histoire et spécialisme, de l’autre, que Paolo Tortonese retrace les lectures de la théorie aristotélicienne de la représentation dans le classicisme français puis dans le naturalisme. Il met au jour les constantes d’un débat qui engage des binômes conceptuels fondamentaux de la philosophie, tels le sensible et l’intelligible, l’apparence et le réel, l’accidentel et l’essentiel.
Le premier chapitre, sur la Poétique, n’entend pas fixer définitivement une doxa aristotélicienne mais poser les termes du problème : comment la représentation procède-t-elle et que faut-il en attendre (plaisir ou connaissance) ? En opposition à Platon, pour qui la représentation est dégradation car copie, reflet, miroir, Aristote assure une fonction cognitive à la mimésis qu’il considère comme « la construction d’un artefact poétique organisé selon une logique qui ressemble à la logique de la réalité » (p. 51). Et cet artefact, où sont réconciliés l’être et le temps, est un récit dont l’essence est l’action (pp. 58-59). Deux grandes options métaphysiques, qui sont aussi deux paradigmes de notre culture, s’opposent : la réflexion et l’homologie ou, pour l’exprimer en termes linguistiques, la métaphore et la métonymie, la description et la narration. La première possibilité, platonicienne, a été traitée par l’auteur dans L’Œil de Platon et le regard romantique (Kimé, 2006), avec ses épisodes néo-platoniciens et romantiques. Le second chapitre traite des déplacements considérables opérés dans la réception d’Aristote par les théoriciens français d…

  1. Esthétique (suite)
    1. Paolo Tortonese, L’Homme en action. La représentation littéraire d’Aristote à Zola, Paris, Classiques Garnier, coll. « Théorie de la littérature », 2013, 210 p., 17 €.
    2. Corinna Gepner, Le Père Castel et le clavecin oculaire. Carrefour de l’esthétique et des savoirs dans la première moitié du xviiie siècle, Paris, Honoré Champion, coll. « Les dix-huitièmes siècles », 2014, 192 p., 40 €.
  2. Philosophie de la musique
    1. Alessandro Arbo et Marcello Ruta (dir.), Ontologie musicale, perspectives et débats, Paris, Hermann, « collection du GREAM », 2014, 375 p., 32 €.
    2. Philip V. Bohlman (éd.), The Cambridge History of World Music, Cambridge, Cambridge University Press, coll. « The Cambridge History of Music », 2014, 875 p., 175 $.
    3. Jann Pasler, La République, la musique et le citoyen, 1871-1914, trad. Johan Frederik Hel Guedj, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », 688 p. + 32 p. hors texte, 41 ill., 2015, 38 €.
    4. Eduard Hanslick, Du Beau musical. Contribution à la réforme de l’esthétique musicale, trad. par Alexandre Lissner, préface de Jean-Michel Le Lannou, Paris, Hermann, coll. « Arts et Philosophie », 2012, 212 p., 22 €.
    5. Malcolm Budd, La Musique et les émotions. Théories philosophiques, trad. par Jacques Favier, Paris, Hermann, « Collection du GREAM », 2015, 270 p., 29 €.
    6. Nikolaus Harnoncourt, Le Discours musical. Pour une nouvelle conception de la musique, trad. par Dennis Collins, Paris, Gallimard, coll. « Tel », 2014, 308 p., 8,90 €.
  3. logique et philosophie des sciences
    1. Jean-Pierre Belna, Histoire de la Logique, 2e édition, Paris, Ellipses, 2014, 165 p., 16 €.
    2. Pierre Wagner, Logique et philosophie. Manuel d’introduction pour les étudiants du supérieur, Paris, Ellipses, 2014, 360 p., 35 €.
    3. Nick Haverkamp, Intuitionism vs. Classicism: A Mathematical Attack on Classical Logic, Francfort sur le Main, Vittorio Klostermann Verlag, coll. « Studies in Theoretical Philosophy », 2015, 250 p., 34 €.
    4. Jean-Toussaint Desanti, Mathesis, idéalité et historicité, édition établie par David Wittmann en collaboration avec Jacques Deschamps, préface de Dominique Pradelle, Lyon, ENS Éditions, 2014, 346 p., 28 €.
    5. Denis Forest, Neuroscepticisme. Les sciences du cerveau sous le scalpel de l’épistémologue, Montreuil-sous-bois, Éditions Ithaque, 2014, 205 p. 20 €.
    6. Fabrice Gzil, La Maladie du temps. Sur la maladie d’Alzheimer, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Questions de soin », 2014, 70 p., 6 €.
    7. Lorraine Daston, L’Économie morale des sciences modernes. Jugements, émotions et valeurs, traduit de l’anglais par Samuel Lézé et présenté par Stéphane Van Damme, Paris, La Découverte, coll. « Futurs antérieurs », 2014, 128 p., 14,50 €.
  4. Éthique
    1. Philippa Foot, Le Bien naturel, traduit de l’anglais par John E. Jackson, préface de Jean-Marc Tétaz, Genève, Labor et Fides, coll. « Logos », 2014, 216 p., 16 €.
    2. Martin Gibert, L’Imagination en morale, Paris, Hermann, coll. « L’avocat du diable », 2014, 294 p., 25 €.
    3. Thierry Martin (dir.), Éthique de la recherche et risques humains, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, coll. « Normes, pratiques et savoirs », 2014, 162 p., 14 €.
    4. Jürgen Habermas, L’Avenir de la nature humaine. Vers un eugénisme libéral ?, traduction par Christian Bouchindhomme Paris, Gallimard, coll. « Tel », 182 p., 8,90 €.
    5. Michel Malherbe, Alzheimer. La vie, la mort, la reconnaissance. Une chronique et un essai philosophiques, Paris, Vrin, 2015, 290 p., 15 €.
    6. Stéphane Chauvier, Éthique sans visage. Le problème des effets externes, Paris, Vrin, coll. « Moments philosophiques », 2013, 240 p., 12 €.
    7. Robert Smadja, Éthique et Connaissance, Paris, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique », 2014, 260 p., 27 €.
    8. Alain Badiou, Métaphysique du bonheur réel, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Métaphysiques », 2015, 90 p., 12 €.
    9. Matthieu Ricard et Tania Singer (dir.), Vers une société altruiste. Un dialogue avec le Dalaï-Lama, des scientifiques et des économistes, Paris, Allary Éditions, 2015, 299 p., 20,99 €.
    10. Julien Cheverny, L’Interdit sexuel. Les jeux du relatif et du variable, Paris, Hermann, coll. « Philosophie », deux volumes de 292 p. et 353 p., 32 € chacun.
    11. Quentin Landenne, Karl-Otto Apel. Du point de vue moral, Paris, Michalon, coll. « Le bien commun », 2015, 116 p., 12 €.
  5. Philosophie générale
    1. Laurence Devillairs, Les 100 Citations de la philosophie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 2015, 126 p., 9 €.
    2. James W. Heisig, Thomas P. Kasulis et John C. Maraldo (éd.), Japanese Philosophy: A Sourcebook, Honolulu, University of Hawaï Press, 2011, 1341p., 35 $.
    3. Teresa Obolevitch, La Philosophie religieuse russe, trad. de Maria Gawron-Zaborska, préface de Maryse Dennes, Paris, Cerf, coll. « Philosophie et théologie », 2014, 275 p., 24 €.
  6. Ontologie, métaphysique
    1. Corneliu Mircea, Traité de l’Être, trad. de Maria Ţenchea, Paris, Kimé, coll. « Philosophie en cours », 2015, 424 p., 30 €.
    2. Lorenz B. Puntel, La Philosophie comme discours systématique. Dialogue avec Emmanuel Tourpe sur les fondements d’une théorie des étants, de l’Être et de l’Absolu, Paris, Les Petits Platons, coll. « Les Dialogues des petits Platons », 2015, 247 p., 18 € (version française de Lorenz B. Puntel et Emmanuel Tourpe, Philosophie als systematischer Diskurs, Fribourg-Munich, Karl Alber, 2014).
cet article est en accès conditionnel
Acheter cet article 5,00€ 44 pages, format électronique
(HTML et PDF)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Abonné(e) à la revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 15/02/2016
https://doi.org/10.3917/rphi.161.0091
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Presses Universitaires de France © Presses Universitaires de France. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...