CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

Le 31 mars 2011 Mayotte devenait le 101e département français. À l’époque, en métropole, nombreux sont celles et ceux qui pour la première fois prennent connaissance au travers des journaux télévisés de cette ancienne colonie française située en plein cœur de l’Océan Indien. Déjà, Isabelle Denis, historienne spécialiste de Mayotte, notait en 2007, qu’à l’évocation en métropole de Mayotte, les « interlocuteurs ordinaires […] restaient perplexes sur l’existence d’un endroit ainsi nommé, en ignoraient la localisation géographique et son statut politique ». Ce 31 mars, beaucoup de métropolitains découvrent ainsi cette île et sa population majoritairement de confession musulmane qui célèbre son entrée définitive dans la République. Quelques mois plus tard, succèdent à ces images de fête, d’autres images plus graves liées aux mouvements sociaux « contre la vie chère ». L’intérêt porté à ces manifestations est demeuré faible au regard de ce qu’elles exprimaient de la situation sociale, économique et culturelle de l’île. Les grèves d’avril 2016 et les tragiques incidents survenus autour de ces mouvements sociaux sont venus rappeler avec acuité les problèmes économiques, sociaux et culturels auxquels est confronté ce nouveau département.
Dans ce 101e département français, où deux statuts civils coexistent, l’un de droit commun et l’autre de droit local, le processus de départementalisation a conduit à une profonde redéfinition des cadres juridiques propre à déterminer l’inclusion dans la nationalité française…

Français

En avril 2011, Mayotte est devenue le 101e département français. Dans cette île française de l’archipel des Comores, deux statuts civils coexistent : l’un de droit local qui s’inspire du droit musulman et des coutumes malgaches et africaines, l’autre de droit commun relevant du Code civil. Le processus de départementalisation a conduit à une redéfinition des cadres juridiques pour l’inclusion dans la nationalité française. C’est dans cette perspective qu’ont été lancées dans les années 2000, les réformes de l’état civil et celles du statut de droit local. Cet article s’intéresse à leur mise en œuvre et aux débats qui les ont accompagnées en les inscrivant dans une perspective historique. Plus précisément, à partir d’une enquête ethnographique on montrera que les Mahoraises et les Mahorais ont peiné à s’approprier ces changements peu débattus en dehors du cercle restreint des élites locales et des élus nationaux. Ce manque de concertation alimente chez beaucoup un rapport inquiet à la nationalité française s’exprimant parfois par un ressentiment à l’égard des Comoriens, que ceux-ci soient français ou étrangers.

Myriam Hachimi Alaoui
Myriam Hachimi Alaoui est maîtresse de conférences en sociologie à l’Université du Havre et membre du laboratoire IDEES (UMR 6266). Ses recherches s’inscrivent dans les domaines de la sociologie de la citoyenneté et des relations interethniques et portent sur les frontières de la communauté nationale qu’elle explore actuellement au travers de deux recherches : l’une sur la contractualisation de l’intégration et l’autre sur les enjeux de la nationalité française à Mayotte. Elle a publié « L’immigration familiale : une obligation d’“intégration républicaine”. Enquête sur le Contrat d’accueil et d’intégration », Recherches familiales, 13, 2016 ; (avec Élise Lemercier et Élise Palomares) « Reconfigurations ethniques à Mayotte, frontière avancée de l’Europe dans l’Océan Indien », Hommes et migrations, 2013 et « L’intégration sous condition : valeurs non négociables et égalité des sexes », Revue Femmes et droit/Canadian Journal of Women and the Law, (24), 1, 2012.
Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire
cet article est en accès conditionnel
Acheter ce numéro À partir de 16,50€ 242 pages, format électronique
(HTML et PDF)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 5,00€ 24 pages, format électronique
(HTML et PDF)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 07/03/2017
https://doi.org/10.3917/pox.116.0115
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour De Boeck Supérieur © De Boeck Supérieur. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...