CAIRN.INFO : Matières à réflexion

De même que la réalité politique du xxie siècle est affectée par l’arrière-plan esthétique des images du 11 septembre 2001, la série The Crown détermine désormais l’expérience et la connaissance que nous avons de la reine Élisabeth. The Crown, série télévisée dramatique créée par Peter Morgan, produite et diffusée par Netflix depuis 2016, est centrée sur les événements qui peuplent la vie et le règne d’Élisabeth II. La série fut précédée de deux œuvres connexes de Morgan : le magnifique The Queen (2006), qui présentait Élisabeth (Helen Mirren) aux prises avec la crise nationale de la mort accidentelle de Diana et ses conséquences telles qu’elles ont été gérées par la Reine et le gouvernement en 1997 ; et la pièce de théâtre qui a inspiré le plus directement la série, intitulée The Audience (2013), axée sur les rendez-vous hebdomadaires (« audiences ») de la Reine avec ses Premiers ministres. Helen Mirren reprenait le rôle de la Reine et Stephen Daldry était à la mise en scène. Daldry est producteur exécutif de la série et en a réalisé les deux premiers épisodes.
L’engagement de Morgan, depuis des décennies, dans la représentation de la famille royale, et en particulier d’Élisabeth à travers trois grandes formes artistiques contemporaines (film, théâtre et télévision), symbolise l’enjeu de The Crown. La série emblématique, la plus belle et la plus chère de l’histoire de Netflix, est bien une fine articulation de l’esthétique et du politique. Il ne s’agit pas vraiment d’une série « historique » ou de « genre »…

Français

La contribution revient sur la représentation d’Élisabeth II dans la série The Crown (2016) et sur l’œuvre de Peter Morgan, artisan et artiste essentiel des « images » (en film, série, théâtre) de la Reine depuis des décennies. Cette série détermine désormais l’expérience et la connaissance que nous avons d’Élisabeth. On décrit ici sa puissance réflexive, notamment son analyse du rôle de l’outil télévisuel, et le portrait moral et politique qu’elle dessine de la Reine.

Sandra Laugier
Sandra Laugier, professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut universitaire de France, chroniqueuse à Libération. Elle est en particulier l’auteure de Nos vies en séries (Flammarion, 2019).
Il vous reste à lire 95 % de cet article.
Acheter cet article 3,00€ 13 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 02/09/2022
https://doi.org/10.3917/pouv.182.0123
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Le Seuil © Le Seuil. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...