Accueil Revue Numéro

Présentation

Le scepticisme moderne se veut une interrogation radicale sur l’objectivité de notre connaissance. Au moins depuis Descartes, il est en effet inextricablement associé à ce qu’on appellera, au xixe siècle, la théorie de la connaissance, c’est-à-dire la tentative de montrer le bien-fondé non de telle ou telle connaissance dans tel ou tel contexte mais le bien-fondé de la connaissance en général. On a traditionnellement considéré le scepticisme avant tout comme le point de départ de cette théorie, comme la menace qu’on veut repousser en fournissant une théorie de la connaissance.

Si l’on cherche à établir l’objectivité de notre connaissance en général, insistet- on, c’est parce qu’on craint que notre connaissance ne soit pas objective ; si l’on veut s’assurer de la fiabilité de nos capacités cognitives, c’est parce qu’on envisage la possibilité que l’ensemble de nos connaissances puisse subir le même sort qu’une connaissance particulière qui s’avérerait fausse.


Sommaire

Page 9 à 12

Introduction

Page 13 à 35

L’incertitude en pratique chez J. Dewey

Page 37 à 57

Politique du scepticisme

Page 59 à 84

Scepticisme, ironie et pragmatisme dans la philosophie de Richard Rorty

Page 85 à 97

Connaissance, engagement, contexte

Page 99 à 111

Retour sur un dogmatisme peu ordinaire

Page 113 à 123

Le scepticisme et la nature des valeurs

Page 125 à 142

Se voir de l’extérieur : Wittgenstein et les regrets de la connaissance de soi

Varia

Page 143 à 174

« Faire être “Anonymous” » : figuration et dé-figuration d’un collectif « impropre »

Page 175 à 191

Les futurs de la démocratie au xxie siècle

Page 193 à 207

Le « choix rationnel » de la morale sexuelle catholique, ou les liaisons entre Église et néolibéralisme

Page 209 à 224

L’éthique des affaires. Une interprétation philosophique

Page 225 à 241

COP21 : un enjeu technopolitique global

Page 243 à 256

Logiques de la citoyenneté

Page 257 à 269

La connaissance morale selon Ronald Dworkin. Le réalisme en question

Critique

Page 271 à 286

Comment faire (re)vivre la littérature à l’école ?

À propos de : Études de Lettres. Les passions en littérature. De la théorie à l’enseignement, Raphaël Baroni et Antonio Rodriguez (dir.), université de Lausanne, mars 2014

Fiche technique

Raison publique 2016/1 (N° 20). 290 pages.
ISSN : 2268-5944
ISBN : 9782753548770
Lien : <http://www.cairn.info/revue-raison-publique-2016-1.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback