CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

Depuis une trentaine d’années, la recherche scientifique explore les émotions dans le champ scolaire. En ce qui concerne la psychologie, l’histoire de la discipline et la défiance à l’égard des émotions expliquent en partie cet intérêt assez tardif. Cette défiance fait désormais place à un engouement d’autant plus grand que les émotions commencent à être bien documentées (Sander et Scherer, 2009) et sont à l’honneur dans les médias. Ceci est plutôt de bon augure pour le domaine des apprentissages scolaires car les émotions semblent y jouer un rôle important bien qu’encore assez mystérieux (Boekaerts, 2010 ; Linnenbrick-Garcia et Pekrun, 2011 ; Cuisinier, Tornare et Pons, 2015). Par ailleurs, les émotions sont de plus en plus en souvent évoquées par les acteurs de l’école, sous l’angle des compétences émotionnelles, considérées comme l’un des leviers du « vivre ensemble ». Les références aux émotions dans les programmes scolaires augmentent et les initiatives pédagogiques sur ce thème se multiplient. Cependant, les émotions fascinent et déroutent à la fois, tant il est parfois délicat ou malaisé de composer avec elles. Dès lors, comment et avec quelles finalités intégrer la thématique des émotions dans la formation des enseignants ?
Cet article propose une réflexion théorique fondée sur des recherches récentes. Il argumente en faveur de l’articulation dans la formation de deux données majeures : d’une part, l’importance du ressenti lié à la déstabilisation, cognitive et émotionnelle, inhérente à l’apprentissage et à ses inévitables péripéties, souvent sources de dévalorisation ; d’autre part, la nécessité de l’accompagnement éducatif du développement émotionnel…

Français

L’étude des émotions dans le champ scolaire s’affirme depuis une trentaine d’années comme une thématique majeure dans la recherche sur les apprentissages scolaires. Leurs manifestations, leurs contributions ou leurs relations avec la motivation ou les stratégies d’apprentissage commencent à être explorées. Parallèlement, les références aux émotions dans les programmes scolaires augmentent. Cet article, prenant appui sur les données scientifiques et sur les programmes, argumente en faveur d’une articulation entre ces deux perspectives et pointe les implications pour la formation des enseignants.

  • formation des enseignants
  • socialisation
  • développement de l’enfant
  • finalités de l’éducation
Frédérique Cuisinier
Emotischool – fcuisinier@emotischool.com
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
cet article est en accès conditionnel
Acheter cet article 5,00€ 12 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 03/11/2017
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour E.N.S. Editions © E.N.S. Editions. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...