CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Dans un contexte de réduction des ressources et des dépenses de santé, mais aussi d’implication accrue des patients, les politiques de santé publique donnent une importance croissante à la responsabilité personnelle des individus envers leur propre santé. Les stratégies pour encourager des conduites biomédicales individuelles sont souvent associées à de nouvelles technologies, permettant de faciliter l’accès à l’information et aux pratiques individuelles de santé, pour diminuer la dépendance des individus vis-à-vis des formes de soin centrées sur les structures sanitaires (Harris, Wathen et Wyatt, 2010). La santé par téléphone portable (mSanté) participe de ce courant et positionne le changement des comportements individuels comme objectif central de santé publique. Cet article montre qu’avec la diffusion mondiale du téléphone portable, ces approches comportementales fleurissent également sur le continent africain où elles apparaissent sous d’autres formes et dans d’autres conditions qui restent encore peu étudiées.
L’article analyse le programme Motech, piloté en Afrique de l’Ouest et présenté par certains acteurs comme la plateforme de référence pour la mSanté dans les pays dits en développement (Johns Hopkins University, 2016). Depuis sa création en 2010, Mobile Technology for Community Health (Motech) rassemble plusieurs applications mobiles et structure une vingtaine de programmes de santé en Afrique et en Asie. Porté par le plus gros financeur privé de santé globale – la Fondation Bill et Melinda Gates –…

Français

Dans un contexte de réduction des dépenses de santé, mais aussi d’implication accrue des patients, les politiques de santé publique donnent une importance croissante à la responsabilité personnelle des individus envers leur propre santé. La santé par téléphone portable (mSanté) participe de ce courant et positionne le changement des comportements individuels comme objectif central de santé publique. Cet article montre qu’avec la diffusion mondiale du téléphone portable, ces approches comportementales fleurissent également en Afrique. À travers l’étude d’un programme de mSanté piloté au Ghana, cet article explore la figure du patient responsable que ce programme cherche à construire, analyse les messages envoyés et les réactions multiples qu’ils suscitent.

  • téléphone portable
  • mSanté
  • santé maternelle
  • comportements
  • Ghana
  • Inde
cet article est en accès conditionnel
Acheter le numéro 25,00€ 272 pages, papier + électronique
HTML et PDF (par article)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 5,00€ 31 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
S'abonner à cette revue link Via la page revue
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 04/03/2020
https://doi.org/10.3917/res.219.0039
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour La Découverte © La Découverte. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...