CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Le cancer colorectal (CCR) contribue de manière significative au fardeau mondial du cancer. Dans le monde, c’est le troisième cancer le plus fréquent, avec 1 360 000 cas enregistrés en 2012 et la troisième cause de mortalité par cancer, avec 694 000 décès par an [1]. En France, avec 43 068 nouveaux cas estimés en 2015, le CCR se situe au troisième rang des cancers les plus fréquents chez l’homme et au deuxième rang chez la femme. C’est la deuxième cause de mortalité par cancer avec 17 833 décès estimés en 2015. Toutefois, la mortalité diminue régulièrement, de 1,5 % par an entre 2005 et 2012 chez l’homme et de 1,1 % par an chez la femme [2].
Si le dépistage organisé peut réduire la morbidité et la mortalité du CCR, l’information sur les niveaux de risque constitue également un élément essentiel de la prévention et de l’amélioration du dépistage. Trois niveaux de risque de CCR sont distingués au sein de la population – moyen, élevé et très élevé –, associés à des recommandations de dépistage et de surveillance différenciées [3]. Le Programme national de dépistage organisé, basé sur la recherche de sang occulte dans les selles par un test immunologique, suivi d’une coloscopie en cas de résultat positif, s’adresse aux sujets des deux sexes âgés de 50 à 74 ans sans symptôme apparent de CCR qui constituent la population à risque moyen. Les individus appartenant à une famille atteinte de polypose ou du syndrome de Lynch sont à risque très élevé ; pour eux, une prise en charge spécialisée est recommandée…

Français

Objectif : Une information sur les niveaux de risque est un élément essentiel de la prévention du cancer colorectal (CCR). L’objectif de cet article est de décrire une intervention personnalisée dans le but d’informer les protagonistes (patients atteints de CCR ou d’adénome, fratries et médecins) sur le risque élevé de CCR lié à l’existence d’antécédents familiaux, puis de comprendre, à travers une analyse interdisciplinaire, les mécanismes mis en œuvre lors de l’intervention.
Méthode : Un schéma d’essai randomisé a été appliqué. Le critère de jugement principal était la réalisation de la coloscopie. L’intervention concernait d’abord les patients index atteints de CCR ou porteurs d’un adénome avec, pour objectif, de les conseiller et les accompagner dans la transmission, aux membres de leur fratrie, de l’information sur le risque élevé de CCR. Les fratries recevaient un conseil personnalisé délivré par une infirmière de prévention, par téléphone puis par courrier. Des analyses croisées épidémiologiques, linguistiques et sociologiques ont été réalisées afin de comprendre l’impact de l’intervention.
Résultats : Le taux de coloscopies était de 56,3 % dans le groupe intervention, 35,4 % dans le groupe témoin (p = 0,0027 ; 304 frères/sœurs). L’analyse linguistique des enregistrements des interventions téléphoniques de l’infirmière a montré que le discours des fratries qui avaient réalisé la coloscopie était mieux construit, plus stabilisé dans le groupe intervention (n = 59) que dans le groupe témoin (n = 8), ce que confirme l’analyse sociologique (quatre monographies), qui montre, en outre, l’importance d’une information transmise par un professionnel de santé et de la communication au sein des familles.
Conclusion : L’étude a montré l’impact de la transmission de l’information pour convaincre les fratries à risque élevé de CCR de réaliser la coloscopie.

  • information
  • apparentés
  • risque élevé
  • cancer colorectal
  • intervention personnalisée
  • étude interdisciplinaire
Isabelle Ingrand
Inserm CIC-1402 – Registre des Cancers – CHU de Poitiers – Faculté de médecine et pharmacie – Poitiers – France.
Ludovic Gaussot
Gresco – Université de Poitiers – Poitiers – France.
Elisabeth Richard
Unité de recherche Lidile – EA3874 – Université Rennes 2 – Rennes – France.
Griselda Drouet
Unité de recherche Lidile – EA3874 – Université Rennes 2 – Rennes – France.
Fabienne Moreau
Unité de recherche Lidile – EA3874 – Université Rennes 2 – Rennes – France.
Pierre Ingrand
Inserm CIC-1402 – Registre des Cancers – CHU de Poitiers – Faculté de médecine et pharmacie – Poitiers – France.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
cet article est en accès conditionnel
Acheter cet article 5,00€ 11 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
S'abonner à Cairn Pro À partir de 15€ par mois Accédez en toute liberté à 152 revues de référence En savoir plus
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à Cairn Pro ? person_outline Connectez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 29/01/2020
https://doi.org/10.3917/spub.197.0079
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour S.F.S.P. © S.F.S.P.. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...