CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Actuellement, le champ de la santé est au cœur d'enjeux socio-politiques, éthiques et économiques d'envergure. La mondialisation, les avancées technologiques et les questions qui se posent à la médecine s'ajoutent aux nombreuses problématiques économiques dans le domaine de la santé. Face à ces défis, la prise en charge des patients interpelle d'une nouvelle manière. Au-delà de la dimension médicale du soin, c'est aussi son efficacité qui est mise en question, l'objectif étant la recherche d'une allocation de ressources optimale face aux choix que la société est appelée à faire. Dans ce contexte, l'observance du traitement, pierre angulaire de l'efficacité médicale, devient un véritable cheval de bataille pour le système de santé. Des études montrent un taux de non-observance extrêmement élevé, avec des conséquences économiques importantes. Le taux de malades chroniques inobservants est estimé à environ 50 %.
Au cœur de ces différentes problématiques et des zones d'incertitudes générées, se pose la question toujours plus aiguë de la confiance.
Dans une société caractérisée par la mondialisation et la révolution des formes traditionnelles d'appartenance, la confiance ancre le principe même du lien social. En situation hospitalière, ce lien prend vie au travers des rôles de soigné et soignant. Mais dans l'objet qui nous intéresse ici, nous ne saurions nous en tenir à une étude de la confiance duelle interpersonnelle. Il est nécessaire de considérer aussi les niveaux organisationnel et systémique…

Français

Résumé

La question de la confiance est au coeur du fonctionnement de nos sociétés hypermodernes. Une recherche-action collaborative conduite avec six services hospitaliers, relative à l’impact de l’Éducation thérapeutique du patient (ETP) sur les relations soignant-soigné, a permis d’explorer le sens et l’utilité de la confiance dans le processus de soins, à la fois pour les soignants et pour le malade. Selon cette étude, il apparaît que la gestion des risques pour la santé du malade ne saurait se réduire à la seule expertise technique, mais inclut des sphères plus subjectives. En prenant en compte la situation du malade hors hôpital, médecins et soignants côtoient des environnements non maitrisés où les interactions entre malade, environnement humain et soignants deviennent essentielles, et où des relations de confiance sont à construire dans une visée d’efficacité thérapeutique.

Mots-clés

  • HÔPITAL
  • ETP
  • CONFIANCE
  • RISQUES
  • RELATIONS SOIGNANT-MALADE
Véronique Haberey-Knuessi
Professeur Haute École Arc Santé, chercheur Crf-Cnam (Centre de recherche sur la formation).
veronique.haberey-knuessi@he-arc.ch
Patrick Obertelli
Professeur CentraleSupélec, chercheur Crf-Cnam.
obertellip@gmail.com
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Il vous reste à lire 94 % de cet article.
Acheter cet article 5,00€ 11 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
S'abonner à Cairn Pro À partir de 15€ par mois Accédez en toute liberté à 151 revues de référence En savoir plus
Autres options
S'abonner à cette revue link Via la page revue
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à Cairn Pro ? person_outline Connectez-vous
Déjà abonné(e) à cette revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 27/11/2017
https://doi.org/10.3917/sopr.035.0107
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Presses de Sciences Po © Presses de Sciences Po. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...