Accueil Revue Numéro Résumé

Travail et emploi

2016/2 (n° 146)

  • Pages : 140
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • Éditeur : DARES

ALERTES EMAIL - REVUE Travail et emploi

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 101 - 123 Article suivant

Résumé

Français

Consacré à la période de gouvernement du Parti de la justice et du développement (Adalet ve Kalkınma Partisi, AKP) au pouvoir en Turquie depuis 2002, notre article étudie les pratiques discriminatoires anti-syndicales et les stratégies de résistance qui leur répondent. Il s’interroge sur la pérennisation de la discrimination syndicale, alors même que les réformes juridiques entreprises pour se conformer aux exigences européennes dans le cadre du processus d’adhésion à l’Union semblaient mettre le pays sur la voie de la démocratisation. À partir d’une enquête menée entre 2011 et 2015, consistant notamment en des observations ethnographiques dans les syndicats doublées d’une centaine d’entretiens semi-directifs auprès de dirigeants et permanents syndicaux, notre article analyse dans une première partie trois stratégies principales de discrimination syndicale mises en œuvre par le gouvernement, les employeurs et certains syndicats. Dans une seconde partie, il montre comment les syndicats luttent contre la discrimination, en s’appuyant sur des études de cas dans deux secteurs d’activité majeurs de l’économique turque : la métallurgie et les activités portuaires (construction navale et transport).

Mots-clés (fr)

  • Turquie
  • répression étatique
  • champ syndical
  • transnationalisation de l’action collective
  • secteur de la métallurgie
  • construction navale
  • transport portuaire

English

Anti-Union Discrimination in Turkey. Trade Union Action in a Semi-Authoritarian Regime ‪This article aims to study discrimination and resistance strategies against union discrimination in Turkey. The article focuses on the period of the government of the Justice and Development Party (‪ ‪Adalet ve Kalkınma Partisi‪ ‪, AKP) since 2002. It questions the persistence of discriminatory anti-union practices despite the legal reforms Turkey undertook in order to join the European Union that seemed to put it on the way to democratization. It is built on a survey conducted between 2011 and 2015 and is based on ethnographic observations in trade unions coupled with a hundred semi-directive interviews with union leaders and permanents. First, it analyses three main strategies implemented by the government, by the employers and some unions. The second part shows how unions fight against anti-union discrimination. To this end, it focuses on two case studies in two main business sectors of the Turkish economy: metallurgy and harbour activities (shipbuilding and transport).‪

Mots-clés (en)

  • Turkey
  • state repression
  • labour union field
  • transnationalisation of collective action
  • metal sector
  • shipbuilding
  • docks

Plan de l'article

  1. Pratiques discriminatoires : un jeu à multiples acteurs (gouvernement, patronat, syndicats)
    1. Discrimination syndicale et action étatique sous le gouvernement AKP
    2. Stratégies discriminatoires patronales
    3. Concurrence syndicale et discriminations
  2. Résister aux discriminations syndicales
    1. Le recours à l’international : les mobilisations syndicales de Renault et Bosch à Bursa
    2. La mobilisation au niveau local : le cas de la zone portuaire à Tuzla à Istanbul
© 2010-2017 Cairn.info