Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Travail et emploi

2016/2 (n° 146)

  • Pages : 140
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org

  • Éditeur : DARES

ALERTES EMAIL - REVUE Travail et emploi

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 75 - 100 Article suivant

Résumé

Français

La répression syndicale et les syndicats maison sont très répandus dans les grandes surfaces commerciales en Espagne. Leur objectif est d’assurer un fort contrôle de l’entreprise sur les travailleurs. Deux éléments sont essentiels pour comprendre le rôle de ces syndicats. En premier lieu, l’organisation du travail est fondée sur un système autoritaire de dons et contre-dons : la plupart des améliorations de conditions de travail sont présentées par la direction comme des contre-dons discrétionnaires en échange de la soumission et de la disponibilité des employés. La faible codification des situations de travail permet de sanctionner les employés proches des syndicats qui sont opposés à la direction, ce qui assure l’hégémonie des syndicats maison. En second lieu, les luttes autour des horaires – principal enjeu du contrôle de la force de travail dans les grandes surfaces commerciales – sont centrales pour comprendre l’implantation et l’activité de ces syndicats, qui ont réussi à imposer une forte flexibilisation du temps de travail dans les conventions collectives.

Mots-clés (fr)

  • temps de travail
  • commerce
  • répression syndicale
  • syndicats maison
  • contrôle de la force de travail

English

Union-Busting and Company Unions in Spain. A Socio-Historical Analysis of the Retail Sector ‪Union busting and company unions are common among big retailers in Spain. Their objective is to assure a strong control of the labour force. Two elements are central to understand the role of company unions in these enterprises. In the first place, the organization of work, based upon an “authoritarian system of gift to gift” : the direction presents most of the working conditions improvements as discretional gifts in exchange of the workers’ submission and availability. This weak codification of working conditions is used to punish the workers who approach the “wrong” trade unions and to support the company unions. In the second place, the importance of workers’ schedules‪ ‪ ‪ ‪–which is the main concern in the control of the labour force in big retail : company unions have allowed a strong flexibilization of schedules in the collective bargaining.‪

Mots-clés (en)

  • working time
  • retail
  • union-busting
  • company unions
  • control of the labour force

Plan de l'article

  1. L’émergence d’un modèle de relations sociales à El Corte Inglés
    1. Premières élections syndicales et naissance des syndicats maison
    2. Répression syndicale contre les syndicats « ennemis » et contrôle de la main-d’œuvre
  2. La diffusion des syndicats maison dans les grandes enseignes du secteur
    1. Pénétration de la Fetico dans les hypermarchés, une diffusion du contrôle observé à El Corte Inglés
    2. Le rôle des syndicats maison dans le contrôle des conventions collectives
  3. Le temps : enjeu crucial dans le secteur du commerce
    1. La guerre des dimanches à El Corte Inglés
    2. Le conflit autour de la loi sur la conciliation

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback